Nouvel album

Baigura 26ème album - 12 titres

Commander

Madiran le 15 août 2017

L’église bondée de monde…..

chantant » Les Palombes » avec Monsieur le maire de Madiran Alain Cassou, et la chorale des vignerons du Vic Bilh….

 

l’Angelus au Trinquet Jean Marie Mailharro

Biscarosse

Argentina……….

 Noticias rss

El cantante bajonavarro Michel Etcheverry viajará en noviembre a Argentina y actuará en la Semana Vasca

03/08/2017

Michel Etcheverry y Joseba Asiron, alcalde de Iruña-Pamplona, en los pasados sanfermines

Michel Etcheverry y Joseba Asiron, alcalde de Iruña-Pamplona, en los pasados sanfermines

La gira de poco más de dos semanas que el cantante realizará a Argentina incluirá durante la semana previa a San Nicolás sendas actuaciones en Buenos Aires y General Las Heras. Etcheverry se trasladará seguidamente a San Nicolás, donde cantará en varias ocasiones en el transcurso de la Semana Nacional Vasca 2017. Si hubiera alguna euskal etxea interesada, se podría acordar alguna otra presentación. Acompañan al cantante en su gira Jean-Louis Bergara, al acordeón, y Beñat Chaubadindeguy, a la percusión. 

Baiona, Lapurdi. El viaje del cantante heletarra se desarrollará entre el 31 de octubre y el 15 de noviembre. Viajará acompañado de dos músicos que gozan asimismo de una gran trayectoria, como son el acordeonista Jean-Louis Bergara y el percusionista Beñat Chaubadindeguy, ambos también con amplia experiencia de actuación en centros vascos de Europa y Norteamérica.

Las actuaciones acordadas hasta el momento son dos, la primera semana: en Buenos Aires (Laurak Bat) y General Las Heras (Zazpirak Bat); y varias en diferentes momentos de la Semana Vasca en San Nicolás, de la mano del centro local Euzkal Etxea.Según comenta Etcheverry a EuskalKultura.com, el viaje se ha concretado a invitación de Julian Cebey, presidente del centro vasco organizador de la Semana Vasca 2017. « En San Nicolás cantaré en varias ocasiones, incluyendo la Misa el domingo y la comida oficial, así como en la fiesta de las cofradías ».

Michel Etcheverry es un cantante muy conocido, de gran trayectoria en particular en Iparralde, así como en la Diáspora de Estados Unidos, adonde ha viajado en más de quince ocasiones a lo largo de las últimas décadas, fuera para cantar o para disputar partidos de pelota. « Por el contrario, este será mi primer viaje a Argentina y me hace mucha ilusión », comenta a nuestro boletín. « Ocurre además que mi bisabuela Juana Bidart, a quien no conocí, está enterrada en San Vicente. No me cabe duda de que voy a andar muy a gusto entre los vascos argentinos, en un grato ambiente. ¡Espero conoceros pronto! », es el mensaje que envía a través de EuskalKultura.com el cantante bajonavarro.

Michel Etcheverry en tu euskal etxea

Por otro lado, aunque su estadía va a ser corta, si alguna otra euskal etxe estuviera interesada en contar con el cantante, puede ponerse en contacto directamente con él escribiéndole a la dirección de email: helette@micheletcheverry.com.


Comentarios
  • BETI AURRERA MICHELVAMOS A TRATAR DE NO SE OLVIDE DE SU VISITA A LAS HERAS , AGURTraduction en français :
  • Luis Alberto Echegaray (Las Heras , Bs.As. Argentina), 04/08/2017 01:09Michel Etcheverry et Joseba Asiron, maire de Iruña-Pampelune, dans les Sanfermines passées
    La visite un peu plus de deux semaines, le chanteur fait en Argentine au cours de la semaine comprennent les performances des chemins de Saint-Nicolas à Buenos Aires et le général Las Heras. Etcheverry a ensuite été transféré à Saint-Nicolas, où il chantera plusieurs fois au cours de la Semaine nationale basque 2017. S’il y a un club basque intéressé, pourrait se mettre d’accord sur une autre présentation. Ils accompagnent le chanteur en tournée Jean-Louis Bergara, accordéon et Beñat Chaubadindeguy, percussions.

    Baiona, Labourd. Le voyage de chanteur Heletarra aura lieu entre le 31 Octobre et 15 Novembre. Il sera accompagné de deux musiciens qui ont également bénéficié d’une grande carrière, comme l’accordéoniste Jean-Louis Bergara et percussionniste Beñat Chaubadindeguy, à la fois aussi avec une vaste expérience de la performance dans les centres basques en Europe et en Amérique du Nord.

    Les actions convenues à ce jour sont deux, la première semaine: Buenos Aires (Laurak Bat) et le général Las Heras (Zazpirak Bat); et plusieurs à différents moments de la semaine basque à San Nicolas, la main centre local Euzkal Etxea.

    Selon EuskalKultura.com Etcheverry dit, le voyage est matérialisé à l’invitation de Julian Cebey, président du centre d’organisation de la Semaine Basque 2017. « A San Nicolas, je chanterai à plusieurs reprises, y compris la messe le dimanche et la nourriture officielle et comme la fête des confréries « .

    Michel Etcheverry est un chanteur bien connu d’une grande expérience particulièrement en Iparralde, ainsi que dans la diaspora aux Etats-Unis, où il a parcouru plus de quinze fois au cours des dernières décennies, devait chanter ou jouer à des jeux de balle . « Au contraire, ce sera mon premier voyage en Argentine et je suis très heureux », dit notre bulletin d’information. « Il arrive aussi que ma grand-mère Juana Bidart, que je ne connaissais pas, est enterré à San Vicente. Je ne doute pas que je marcherai à l’aise parmi les Basques d’Argentine, dans une atmosphère agréable. J’espère vous rencontrer bientôt! » Il est le message envoyé par le chanteur EuskalKultura.com de bajonavarro.

    Michel Etcheverry dans votre euskal etxea

    D’autre part, si votre séjour sera court, si un autre euskal de Etxe était intéressé à avoir le chanteur, vous pouvez prendre contact avec lui écrire directement à l’adresse e-mail: helette@micheletcheverry.com.

    commentaires
    BETI AURRERA MICHEL
    Nous allons essayer de OUBLIEZ PAS DE VISITE LAS HERAS, AGUR

    Luis Alberto Echegaray (Las Heras, Buenos Aires Argentine), 08/04/2017 01h09

Mimizan jeudi 3 août 2017

Michel Etcheverry en concert 

Publié le  par L. C..

Jeudi, à 21 heures, Michel Etcheverry, le ténor basque, viendra à la rencontre de son public, toujours plus nombreux et connaisseur, à l’occasion d’un récital en l’église Notre-Dame-Des-Dunes, de Mimizan Plage. Il puisera dans le répertoire de ses 26 albums, chansons basques et autres, ainsi que des incontournables de Luis Mariano, qui ont bercé sa jeunesse et celle de son public, pour offrir à ses admirateurs un grand moment de partage et de communion.

 Habitué aux grandes scènes, se produisant partout en France et à l’étranger, l’artiste a été accueilli à plusieurs reprises (15 fois) aux États-Unis ; et plus particulièrement en Californie, où il est souvent demandé par des descendants d’émigrés basques et béarnais. Cette année, du 31 octobre au 15 novembre, une tournée l’emmènera pour la première fois en Argentine, où il se produira lors de concerts à Buenos Aires, au Laurak Bat, à Général Las Heras, ainsi qu’à San Nicolas de Los Arroyos, du 6 au 12 novembre, dans le cadre de la semaine nationale basque. En effet, 10 % de la population argentine est de souche basque, soit plus de 4 millions de personnes.

Le chanteur travaille actuellement sur la préparation de son 27e album, qui sera destiné en priorité à la diaspora basque présente dans le monde entier. Le concert de Mimizan sera l’occasion pour Michel Etcheverry de dévoiler quelques nouveaux titres. L’artiste se réjouit de partager ce moment avec un public toujours à la recherche de l’authenticité des régions.

Participation libre.

Sauternes

 
                                                          & PARI GAGNANT & 

Le ténor basque met le feu à l’église .

Pari gagné pour la venue du chanteur Michel ETCHEVERRY pour la première fois dans l’église de la commune.
C’était sans compter sur la notoriété du  » Maestro  » à la voix d’or.
Une heure avant le début du récital les  »fans  »commencent à garnir les travées de l’édifice.

Très rapidement le lieu de culte se trouve rempli par le public.
Dès la première mélodie le ton est donné,l’auditoire est en parfaite osmose avec l’interprète. Après trois chansons toute l’assemblée est acquise à la cause du chanteur.
Pendant plus de deux heures sans interruption , dans une ambiance chaleureuse ,festive et parfois très émouvante le crooner charme toute l’assemblée.
Pour terminer le show en feu d’artifice le virtuose accompagné à la trompette par son fidèle ami  »homme orchestre  » Michel LAUNAY dit le’ grand ‘ interprétera un magistral  »AVE MARIA  » qui fit vaciller les vitraux .

Sans se faire prier le ténor revint pour terminer cette soirée de haute lignée par un éternel  » SE CANTO  »

Chapeau bas  l’artiste,
Merci Monsieur MICHEL et à très bientôt.

Pour les AMIS DE MICHEL, F. M

 

Jambon de Bayonne

Soirée de gala du jambon de Bayonne.
On reconnait parmi les intronisés : Monsieur Eric MORVAN, Préfet des Pyrénées Atlantiques

Bonjour à toutes et à tous, 

Après plus de 8 années passées au Consortium du jambon de Bayonne, riches en réalisations, rencontres et réussites, je quitte le Consortium du jambon de Bayonne pour une nouvelle aventure professionnelle. Avec votre concours, je suis très fier que de nombreux projets aient aboutis favorablement pour la filière jambon de Bayonne avec des échanges économiques et humains déjà importants ou en devenir. Je pense notamment au marché USA pour lequel j’ai consacré beaucoup d’énergie depuis 2011, nos efforts porteront leurs fruits je l’espère.J’ai apprécié travaillé avec vous tous, j’ai beaucoup appris et j’en garderai un très bon souvenir.Je rejoins maintenant une entreprise du secteur des ingrédients de panification près de Lyon et serai en charge de son développement commercial en France et à l’Export.Je vous souhaite beaucoup de succès personnellement et professionnellement. Nos chemins se croiseront peut être à nouveau !

Bien sincèrement,

Pierre-Emmanuel Brotelande

Arcangues

 

 

Dans le cadre magnifique d’Arcangues , avec le concours des Amis de Michel Etcheverry sous la houlette de François Memes, un après midi de fête et de plaisir partagé.

photos , commentaires : jcm.

message de la part d’un habitant d’Irun présent ce dimanche 23 juillet au concert de Michel à Arcangues ( traduction en français à la suite )

En el acogedor caserío, « BESTAN GELA »o Salle de Fêtes de ARRANGOITZE (Arcangues ), acudimos, de casualidad al enterarnos con un par de días deantelación, del recital ofrecido por Michel Etcheverry de HELETA (Helette),a pocos km. de ARRANGOITZE.Cuatro personas, los recogidos aprisa y corriendo, reservadas por teléfonoslas entradas y nos encontramos con unas 400 personas, la mayoría fansmarianistasdel otro lado del Bidasoa, con pañuelos rojos agitando y cantando« sotto voce » y tratando de seguir al cantor en « Mexico »…ETCHEVERRY ha seguido la estela del irundarra y nos ha ofrecido unaseleccion de aires de Mariano, « Agur Donibane », « Arcangues », « Baiona »,« Biarritze », « Fandango du Pays Basque », « Granada », « Haurrak ikas zazue »,« México », « Olé torero », « Rossignol », « Un bouquet de violettes », etc. eneuskera, castellano y francés.Pero además, hemos escuchado canciones de Xiberua, un aire de bertsolari,una canción de Annie Cordy, un verdadero bouquet de chansons, durante dos horas.Conocíamos a ETCHEVERRY de hace una docena de años, después de un recital enel mismo lugar, y acompañandole con nuestro coro NABARTENEA Abesbatza yADIXKIDE Dantza Taldea. Una recordada actuación y que nos prometimosrecuperar para una ocasión en breve.Enviamos unas fotos del festival.

Xabier.

Dans le charmant hameau, « Bestan GELA » ou Salle des Fêtes de Arcangues (Arcangues), nous sommes allés, par chance d’apprendre quelques jours deantelación, le concert offert par Michel Etcheverry de Heleta (Hélette), à ​​quelques kilomètres. des personnes ARRANGOITZE.Cuatro, rapidement et en cours d’exécution recueillis, réservé aux billets teléfonoslas et nous trouvons environ 400 personnes, la plupart fansmarianistasdel à travers le Bidasoa, avec des mouchoirs rouges en agitant et en chantant « sotto voce » et en essayant de suivre le chanteur dans  » mexique « … ETCHEVERRY a suivi dans le sillage de irundarra et nous a offert unaseleccion d’air Mariano, » Agur Donibane «  » Arcangues «  » Baiona «  » Biarritze «  » Fandango du Pays Basque «  » Grenade  » « Haurrak Ika zazue », « le Mexique », « Olé Torero », « Rossignol », « Un bouquet de Violettes », etc. eneuskera, castillan et francés.Pero ont également entendu des chansons de Xiberua, un air de bertsolari, une chanson de Annie Cordy, un vrai bouquet de chansons, pour deux horas.Conocíamos une ETCHEVERRY d’une douzaine d’années, après un récital INTHE même endroit, et vous accompagner avec notre chorale NABARTENEA Abesbatza yADIXKIDE Dantza Taldea. Une performance et prometimosrecuperar souvenus de nous pour avoir une chance à breve.Enviamos quelques photos du festival.

Xabier

 

Arcangues dimanche 23 juillet 2017

 

Michel Etcheverry chantera Mariano

Michel Etcheverry chantera Mariano
Le chanteur est aussi « chez lui » à Arcangues. 

photo belxa
 Le chanteur heletar Michel Etcheverry donne un grand récital en hommage à Luis Mariano demain à 16 heures, au Théâtre de la Nature. Le célèbre chanteur est né en 1 948 à Hélette. Ses parents, Lucien et Marie, tenaient à l’époque le restaurant Aguerria. À la maison, on parlait « uniquement » en basque, le français étant la langue parlée « à l’école ». Devenu interprète, Michel Etcheverry, passé parfaitement trilingue par la suite (il a aussi de la famille d’Argentine), fera de ses facilités linguistiques un atout.
Son répertoire complet lui permettra de voyager dans le monde entier. Également doté de belles capacités sportives, il fait parler de lui jusqu’en 1982 sur de nombreux frontons, murs à gauche et trinquets. Tout au long de sa carrière de chanteur, il prend aussi le temps de « brosser le décor de chaque chanson basque avant de la chanter ».
Son affection pour Luis Mariano lui permet de se spécialiser dans un registre que plusieurs générations de basques, d’ici et d’ailleurs, aiment à partager. Un partage chanté que Michel Etcheverry entend bien réitérer à Arcangues !

Cazaux Fréchet (65)

Une fête populaire en mémoire de son créateur 

De nombreux élus et amis de Michel Echeverry à cette fête des estives./ Photo Gérard Latour.
De nombreux élus et amis de Michel Echeverry à cette fête des estives.
Photo Gérard Latour.

Cette fête prend de l’ampleur, année après année, sous la houlette de ce comité des fêtes autour de Christophe Aren, dynamique président, avec les bénévoles qui s’investissent pour ces petits villages. Pour cette 18e édition, émotionnelle après la disparition du créateur de cette fête, «Jeannot», à qui Michel Pélieu a rendu hommage, de nombreuses animations se sont déroulées, autour des vieux métiers de Castelsarrasin à la confection du célèbre gâteau à la broche par Francette et Dominique. Un marché avec les produits du terroir : le pâté de Jean-Bernard Castéran, la fromagerie du Diable de Mont, la présence de la miellerie des 7 Molles de Jean-Claude Garcès, le gâteau à la broche de l’Aurois d’Ancizan, des tableaux de compositions végétales, «les Pyrénées d’après nature», et les réalisations faits main en tissu de Josiane, d’Anéran, un savoir-faire unique. Dans la matinée, la messe fut célébrée en plein air par le prêtre Grégory Hilary, avec une nombreuse assistance, chantée pour l’occasion par Michel Etcheverry et des voix du terroir. Pour le repas du berger, le chapiteau était comble avec la présence de touristes fidèles et surtout des fans de Michel qui ne compte plus les kilomètres pour suivre leur idole. Dans cette vallée du Louron où le Tour de France est lui aussi fidèle à ce col de Peyresourde, ces vacanciers ont découvert cette fête authentique avec un repas copieux préparé avec soin par le comité et les chefs cuistots, repas animé de main de maître par l’infatigable chanteur, toujours aussi talentueux et fidèle à sa réputation, pour un hommage au Pays basque avec un parfum de Pyrénées avec «Le Refuge», «Montagnes Pyrénées». Il chante sa terre natale : la Gascogne, l’Occitanie, le rugby, avec passion et sincérité. Il en exalte l’âme, la nature, le patrimoine. Il nous a invités à un véritable fandango à travers notre si belle région, avec une émotion particulière en interprétant, pour la famille, «C’était mon ami, c’était mon copain», en mémoire de «Jeannot»Une belle fête à Cazaux-Fréchet-Anéran-Camors où les amis aiment se retrouver pour partager un bon moment. Il faut féliciter ce comité des fêtes et son maire exemplaire en cette vallée du Louron.