samatan

 

SAMATAN

Le printemps est là, l’association du Trait D’Union et sa Présidente, Marie Anny BENEDET en profitait pour ouvrir les portes de la Salle des fêtes de SAMATAN afin d’accueillir Michel ETCHEVERRY accompagné de son talentueux duo : Didier et Raymond.
Michel manquait à tous ses fans et Amis, c’est donc, dans une salle comble qui ne demandait qu’à «s’enflammer», qu’il commençait son récital ! Le soleil inondait de ses rayons pour envahir les cœurs et c’est en osmose totale avec son public que Michel ETCHEVERRY, fidèle à lui-même : en toute simplicité et générosité, répondit aux attentes de tous par des interprétations de luis Mariano, des chants Basques, sans oublier le ballon ovale, rajoutant de ci, de là des titres demandés dans la salle.
Une ambiance chaleureuse, conviviale, très sympathique qui permit à Michel d’être accompagné d’une magnifique chorale collective. Un moment de communion totale que chacun a apprécié, une seule volonté : continuer ce récital encore et toujours, mais tout à une fin pour avoir un nouveau départ, (comme dit Michel ETCHEVERRY !) donc, c’est à regret que le rideau s’est refermé sur cette après midi magique, fort agréable avec un mot d’ordre : retrouver très rapidement Michel , ce ténor à la voix et au cœur en or. Pourtant il fut difficile de se séparer, de quitter ce lieu inondé de joie, d’espoir, de chaleur humaine : qu’il est agréable de partager de tels moments !
photos, compte rendu :Paulette Prevost. mise en ligne :jcm.

AGERRALDI ……… c’est reparti………

Il y avait de l’émotion ce dimanche à Hélette, où Michel Etcheverry a lancé la nouvelle salle des fêtes du village de son enfance. 

Fier de ce ce nouveau départ

Deux générations pour l’amour de la musique…

La première partie est assurée par Patxi et son guitariste Pierre-Louis, tous deux anciens du groupe Xitoak. Ensuite durant le récital de Michel , des duos montrant une belle complicité avec son fils Patxi.

Il a fallu en urgence sortir toutes les chaises disponibles pour accueillir le public et amis nombreux venus assister à ce moment particulier , et certains ont dû se contenter d’être debout.                                                                                                                     photos, mise en ligne : jcm.

à HELETTE , Agerraldi rouvre ses portes

 

Agerraldi rouvre ses portes

La salle rénovée située au cœur d’Hélette a été inaugurée le 27 avril. L’esprit des lieux a été maintenu.

Agerraldi a été mis à la location pour des mariges, du théâtre, des concerts ou d'autres évènements.
Agerraldi a été mis à la location pour des mariages, du théâtre, des concerts ou d’autres évènements. (© Julien Marchione)

C’est une nouvelle vie qui commence pour Agerraldi, à Hélette, mais la musique ne l’a pas quittée. L’ancienne salle de bal, une institution, a été inaugurée le samedi 27 avril sur des aires chantés par l’enfant du village, Michel Etcheverry. Les lieux appartenaient à sa famille jusqu’à peu. Sa rénovation et celle de l’établissement adjacent, Aguerria, a ouvert de nouvelles opportunités pour dynamiser le centre-bourg.

La salle de concert est devenue une salle multi-usages de 400 places, équipée d’une cuisine, de tables et de chaises. Avant même avoir coupé le ruban, cinq mariages, quelques réunions et le concert de Michel Etcheverry, dimanche 28 avril, étaient déjà programmés. Le chanteur y tenait, il a assuré le premier kantaldi d’Agerraldi. Il l’a fait en famille, avec son frère Jeannot et son fils, Patxi qui s’est produit en première partie.

 

Michel Etcheverry a inauguré la nouvelle salle Agerraldi.

 

La veille aussi, lors de l’inauguration, il a entonné quelques airs avec son frère, devant les parlementaires, les conseillers départementaux, le président de la Communauté d’agglomération Pays Basque et le sous-préfet de Bayonne. Le projet a été en grande partie subventionné par les différentes collectivités. L’ensemble de la rénovation a coûté 1, 878 millions d’euros, la commune a déboursé un peu plus de 500 mille euros. « Avant, nous avions Agerraldi, nous n’avons rien inventé, mais cela va apporter plus de vie au centre-bourg », se réjouit le maire Philippe Etchepare.

Logements

L’épicerie du village s’est installée il y a trois semaines dans ses nouveaux locaux, dans la grande bâtisse qui abritait autrefois l’hôtel Aguerria. Elle est passée d’un 80 m² à un 230 m². Le restaurant, lui, a trouvé preneur, un jeune couple a signé le compromis de vente avec la municipalité. Une micro-crèche devrait ouvrir d’ici 2025, dans une des salles de ce même bâtiment mises en location.

Ce couple mettra également en location cinq appartements. Quant aux huit logements gérés par l’Office 64, destinés aux personnes âgées autonomes, ils seront livrés dans douze mois. Après être restés clos pendant des années, les volets rouvriront l’un après l’autre.

mise en ligne : jcm.

HELETTE : le renouveau d’Agerraldi……..

Hélette : Michel Etcheverry inaugure la salle Agerraldi par un kantaldi en famille

 
Hélette : Michel Etcheverry inaugure la salle Agerraldi par un kantaldi en famille
Michel Etcheverry chantera dimanche, chez lui à Hélette, en compagnie de son fils et son frère. © Crédit photo : Nicolas Mollo/ « SO »

Il y aura de l’émotion ce dimanche à Hélette, où Michel Etcheverry lancera la nouvelle salle des fêtes du village de son enfance. Juste à côté de sa maison natale

La journée de dimanche 28 avril s’annonce riche en émotions pour Michel Etchverry. En compagnie de son fils et son frère, il fera un récital, un kantaldi très attendu à 16 heures à l’occasion de la réouverture de la mythique salle Agerraldi d’Hélette, sa maison natale dix ans après sa fermeture.

 

SUR LE MÊME SUJET

Michel Etcheverry en pèlerinage à Hélette : « Tout le Pays basque s’y retrouvait pour festoyer »
Michel Etcheverry en pèlerinage à Hélette : « Tout le Pays basque s’y retrouvait pour festoyer »
Michel Etcheverry inaugurera en chantant la nouvelle salle communale d’Hélette, Agerraldi, le week-end des 27 et 28 avril. Né dans la maison d’à côté, l’auberge Aguerria, le ténor s’offre un retour aux sources

Le chanteur avait visité la nouvelle salle en compagnie de « Sud Ouest » et ne tarissait pas d’éloges : « Elle est absolument superbe désormais ! » C’est donc avec un gros pincement au cœur que le natif du village basque chantera pour son public et tous ceux qui feront le déplacement dans cette salle de spectacle mythique, comme au bon vieux temps.

Patxi de Xitoak

« La première partie sera assurée par mon fils Patxi et son guitariste Pierre-Louis, tous deux anciens du groupe Xitoak, détaille Michel Etcheverry. Ensuite, je ferai mon récital en français, espagnol et basque accompagné de mon fidèle trio, Raymond à la batterie et dans les chœurs (24 ans de fidélité, il a démarré avec moi le 31 décembre 2000 pour le réveillon à… Agerraldi !), Jean-Claude à la guitare et chœurs, et Didier à l’accordéon. Des duos surprises sont aussi prévus avec mon fils Patxi et mon frère Jeannot. »

Le comité des fêtes d’Hélette tiendra le bar et proposera des talos. L’entrée générale est à 10 euros, à la portée de tous pour saluer Michel Etcheverry, tous ses amis et la nouvelle salle Agerraldi.

mise en ligne : jcm.

SAMATAN

 

Michel Etcheverry sera en concert à Samatan le 5 mai. 

Michel Etcheverry, un ami de Samatan où il est déjà venu plusieurs fois en concert ces dernières années, interprétera le répertoire de Luis Mariano. Avec une voix solaire, il commence tôt sa belle carrière.

Lors de la Fête de la Terre à Tardets, dans les années 60, Radio Côte Basque présente 3 enfants de Hélette, dont Michel qui, à 10 ans, interprète « Pilotarien Biltzarra » (l’hymne de la pelote) du poète souletin Etxahun. L’animatrice, Maïte Barnetche, ravie, lui prédira un bel avenir.

Michel Etcheverry découvre les beaux textes : au lycée, ses camarades le surnomment « le lion du français », car il se distingue en rédaction.

Par la suite, sa voix de ténor couvre bientôt le Sud-Ouest, qu’il séduit de sa voix et de son charme. Il fonde son premier orchestre professionnel. Bals, concerts, corridas, matchs de rugby… Il est demandé partout.

Et à L’Olympia à Paris le 14 septembre 2009, Michel Etcheverry chante Luis Mariano et le Pays basque en partenariat avec le Centre des Provinces françaises.

photo, mise en ligne :jcm.

 

Trinquet Moderne Bayonne

Victoire de Pierre ETCHEVERRY Luis SANCHEZ (40 à 32) sur Bixente BIDEONDO et Baptiste DUCASSOU.Championnat de France mains nues par équipes au trinquet Moderne de Bayonne: Michel chante l’hymne de la pelote  » PILOTARIEN BILTZARRA ».                                                                                                                                           photos Marc Mittoux , mise en ligne : jcm.

 

GRADIGNAN

Assemblée générale de la fondation Albert FERRASSE des grands bléssés du rugby au Solarium de GRADIGNAN (33)
mise en ligne : jcm.

Inauguration AGERRALDI

Le renouveau D’AGERRALDI

Michel Etcheverry en pèlerinage à Hélette : « Tout le Pays basque s’y retrouvait pour festoyer »

  Lecture 3 min
Michel Etcheverry en pèlerinage à Hélette : « Tout le Pays basque s’y retrouvait pour festoyer »
Michel Etcheverry et le maire d’Hélette, Philippe Etchepare, devant Agerraldi, la nouvelle salle communale du village. © Crédit photo : Nicolas Mollo
 

Michel Etcheverry inaugurera en chantant la nouvelle salle communale d’Hélette, Agerraldi, le week-end des 27 et 28 avril. Né dans la maison d’à côté, l’auberge Aguerria, le ténor s’offre un retour aux sources

Ce mardi 19 mars, Hélette accueille l’enfant du pays sous un ciel admirablement bleu. Michel Etcheverry est ici chez lui : en français, et le plus souvent en basque, le ténor à l’accent chantant discute avec tous les habitants. Le maire, les employés de la commune, la gérante de la supérette ou la patronne de l’auberge Idioinia, chez qui on déjeunera ce midi en compagnie d’une trentaine d’ouvriers venus des environs. « Michel, c’est notre ami, notre fierté, quelque part, confie le maire, Philippe Etchepare. Et avec la renaissance d’Agerraldi (1), c’est tout un pan de l’histoire du village qui va revivre. En attendant que l’auberge Aguerria trouve un repreneur, mais c’est en bonne voie… »

Michel Etcheverry devant sa maison natale, celle où il est né en 1948…
Michel Etcheverry devant sa maison natale, celle où il est né en 1948…

Nicolas Mollo

Lorsque l’hôtel-restaurant de la famille Etcheverry a fermé en 2014, à la suite du décès soudain de Ramuntxo Etcheverry, le fils du frère aîné de la fratrie, Sauveur, lui aussi disparu quelques années avant, la lumière s’est subitement éteinte sur Hélette. « Ce fut un vrai coup dur et le village a perdu une partie de son âme », dit le maire. La commune a racheté cet espace de 1 500 m² en dur, plus deux hectares de terrain, pour y construire ce que l’élu nomme fièrement « le projet du siècle ».

Même si cinq ou six bars, dont un de nuit (le Bana), subsistent dans le village, la renaissance de la salle Agerraldi, littéralement la maison d’à côté (de celle de l’auberge Aguerria où est né Michel Etcheverry) est une bénédiction pour cette commune de 750 âmes. « On a déjà une dizaine de dates retenues pour des mariages et des réceptions », annonce le maire, également commercial de la structure.

En famille, à l’auberge d’Hélette, avec le patineur Philippe Candeloro et Maité.
En famille, à l’auberge d’Hélette, avec le patineur Philippe Candeloro et Maité.

Collection personnelle

Le chapiteau emporté par le vent

« Tiens, regarde, je suis né là, dans cette chambre, sourit le chanteur en montrant ces volets rouges clos au rez-de-chaussée de l’imposante auberge. Mes parents, Lucien et Marie, tenaient l’hôtel-restaurant quand, en 1969, la famille a pris une décision importante : nous avons transformé la bergerie attenante du domaine (tenue pendant 90 ans par une même famille de bergers de Banca, les Etchecolanea) en salle de spectacle. En 1969, à l’occasion de la Sainte-Catherine, les bars du village avaient installé comme chaque année un vaste chapiteau qui, la veille du bal, a été emporté par le vent ! Du coup, Aguerria est née en 1970, tenue par mon frère Sauveur, et pendant 20 ans, tout le Pays basque, et même au-delà, s’y retrouvait pour festoyer et danser. »

L’intérieur de la salle Agerraldi a été rénové et réaménagé autour notamment d’un immense bar.
L’intérieur de la salle Agerraldi a été rénové et réaménagé autour notamment d’un immense bar.

Nicolas Mollo

À l’intérieur de la salle, flambant neuve, qui voit encore les ouvriers s’activer avant l’ouverture du week-end des 27 et 28 avril, et le fameux kantaldi que donnera la famille Etcheverry pour l’inauguration de l’espace, l’émotion est palpable pour Michel, le plus jeune des quatre frères de la fratrie. « Nous ne sommes plus que deux, Jeannot et moi. Jean-Pierre, l’abbé, est décédé après 50 ans de sacerdoce dans tout le Pays basque », dit-il.

À la salle Agerraldi, avec les rugbymen Francis Haget, Jean Condom, Pierre Lissar, Pascal Ondarts, Patrice Lagisquet et le basketteur Mathieu Bisseni.
À la salle Agerraldi, avec les rugbymen Francis Haget, Jean Condom, Pierre Lissar, Pascal Ondarts, Patrice Lagisquet et le basketteur Mathieu Bisseni.

Collection personnelle M. Etcheverry

« Sauveur était un vaillant, mais il avait recruté Mimile, un géant black, qui était notre videur professionnel, il se tuera dans un accident de voiture le malheureux »

À la belle époque des campagnes, Hélette est le centre du Pays basque, au propre comme au figuré, avec Aguerria et la salle Agerraldi. Un haut lieu d’attraction pour la jeunesse. Et les moins jeunes, qui viennent y danser au son des plus grands orchestres du moment : ceux de Tony Bram’s, Louis Corchia, Sentimental Trumpet, Maurice Detoux, Gilles Pellegrini, les Méditerranéennes… Et même le « cultissime » animateur radio Roger Lanzac, à l’occasion d’un « Micro de Nuit » sur France Inter.

La 4L d’Anne-Marie

Et les noms remontent à la surface de Michel Etcheverry : « Ramuntxo et son orchestre, Jean-Baptiste Diharce, dit Ponpeo (le père de Jacques, le restaurateur, qui a longtemps tenu la Grange à Bayonne, NDLR), Erramun Martikorena, Pier Paul Berzaitz, Maialen Errotabehere, Magalie Zubillaga, Ugutz Robles, et tant d’autres encore. Le groupe de rock Sustraia fera aussi sa première à Agerraldi. »

À l’accueil, il arrivait à Michel de filtrer les entrées. Mais ça ne durera pas. « Je laissais rentrer trop de monde gratis, rit-il, et mon frère m’engueulait. » Certains soirs étaient chauds, car l’alcool coulait à flots, servi sur trois ou quatre rangées de consommateurs le long d’un bar interminable. « Sauveur était un vaillant, mais il avait recruté Mimile, un géant qui était notre videur professionnel. »

Des centaines de couples se sont connus là-bas. Comme celui de Michel, qu’il formera avec Anne-Marie, institutrice de Saint-Jean-Pied-de-Port. « 50 ans après, j’ai encore en tête l’immatriculation de sa 4L », rigole-t-il. Le dancing et le bal musette ont pris du plomb dans l’aile avec l’émergence du disco et des clubs dans les années 1980. « C’était de plus en plus compliqué, se souvient Michel. Le fils de Sauveur, Ramuntxo, a pris la suite, mais tout a pris fin à son décès soudain. »

(1) Salle de mariage et de bals, commerce, cabinet de kinés, pour un investissement de 1,65 million d’euros.

Sur la place du village natal, à l’heure des hymnes.
Sur la place du village natal, à l’heure des hymnes.

Collection personnelle M. Etcheverry
Le jeune Michel Etcheverry, chez lui, à Hélette, pose devant le mont Baigurra.
Le jeune Michel Etcheverry, chez lui, à Hélette, pose devant le mont Baigurra.

Collection personnelle M. Etcheverry
Michel Etcheverry, sa grande amie Maité et son frère Sauveur lors de la Foire de la Saint-Catherine à Hélette.
Michel Etcheverry, sa grande amie Maité et son frère Sauveur lors de la Foire de la Saint-Catherine à Hélette.

Collection personnelle M. Etcheverry

Kantaldi

L’inauguration officielle de la nouvelle salle Agerraldi aura lieu samedi 27 avril. Michel Etcheverry devrait chanter deux ou trois chansons avec son frère Jeannot lors la coupure du ruban et au moment du vin d’honneur. Le lendemain dimanche, à 16 heures, le chanteur basque donnera un kantaldi, récital avec son orchestre, en basque, français et espagnol. En première partie se produiront son fils Patxi et son guitariste Pierre-Louis, dont le nom de scène est Toto et Lolo. Durant le kantaldi, Michel chantera bien sûr avec son frère et son fils. Entrée générale : 10 euros.

mise en ligne : jcm.
Voir les articles précédents »