Nouvel album

Gure Lurra 28ème album - 14 titres
Basque - Français - Espagnol

Commander

Les gens d’ici……..

mise en ligne jcm

Karaoké Amicale

video montage :jcm

vidéo clip chanson l’Amitié pour L’Amicale version karaoké

En avant première, en vidéo clip version karaoké la chanson L’amitié du dernier disque de Michel , chanson dédiée à L’Amicale du Tournoi des VI Nations , dont Michel est membre.
Enregistrement, vidéo montage , mise en ligne : jcm.

L’Amicale du Tournoi des VI Nations

Tournoi des cadets 2023

Etant un des deux parrains du Tournoi cadets 2023 , organisé par L’Amicale du Tournoi des VI Nations , Michel vient d’enregistrer ce couplet en leur Honneur.

vidéo et mise en ligne :jcm

SEIX

mise en ligne : jcm

La République

MUSIQUE             cliquez sur musique puis sur le lien apparent

Découvrez « Se Canto », extrait du nouvel album de Michel Etcheverry

Découvrez « Se Canto », extrait du nouvel album de Michel Etcheverry
photo jcm

Michel Etcheverry sort son 28e album, « Gure Lurra ». Nous vous proposons d’écouter un des titres marquants de ce disque : « Se Canto », enregistré avec le groupe Lambrusquera de Monein.

Michel Etcheverry toujours sur le pont. Il sort en effet son 28e album baptisé « Gure Lurra » (pour notre terre) et riche de 14 titres en basque, espagnol et français.

« Le groupe ‘Lambrusquera’ de Monein m’accompagne dans l’interprétation du célèbre ‘Se Canto’. J’ai fait écouter ce titre à notre député Jean Lassalle qui m’a avoué en avoir perdu son béret » confie le chanteur.

mise en ligne : jcm

 
 

Coupe du monde 2023

 

mise en ligne jcm.

 

Souvenir collection…….

Collection d’une FAN de la 1ère heure (Gersoise) 24 ans de suivi sur 160 concerts!!! Manquent tout de même les toutes premières cassettes..qui ne se trouvent plus, donc pardonnée!! MERCI!!                                                                                                                mise en ligne :jcm.

Pays sud

Paysud

 
 
 
 Michel Etcheverry: un album qui fleure le pays

Sortie d’un 28e CD  » GURE LURRA (« Notre terre ») Jean Lassalle « en a perdu le béret » à l’écoute du SE CANTO


Parmi 14 titres:extraits…

Comme tous les artistes Michel Etcheverry subit les conséquences du confinement:tous les concerts et galas-une quarantaine-annulés depuis mars. Mais un Basque ne renonce jamais. Il a mis a profit cet intermède pour en quelque sorte retourner aux sources de son inspiration. GURE LURRA (Notre terre) tel est d’ailleurs le titre de son nouveau CD, le 28e, qui vient de sortir chez Agorila, maison de disques installée à Bayonne. Il réunit quelque 14 titres de chansons magnifiquement mises en musique qui fleurent le terroir et le bien vivre de ceux qui sont nés quelque part. Michel Etcheverry dont la voix de ténor reste intacte, en symbiose remarquable avec ces pays basques, aquitains et autres, continue inlassablement à répandre l’amitié, le plaisir et la joie, ce dont on a bien besoin par les temps qui courent.
On ne peut que souhaiter que l’étouffoir du confinement soit levé le plus vite possible afin que l’artiste reprenne à nouveau les chemins qui le conduisent de village en village, et qui l’amenèrent naguère à l’Olympia et même à Rome. Michel conte en effet que le titre qui est de sa propre composition « JAUN KARDINALE » est un hommage posthume au cardinal Roger Etchegaray , basque d’Espelette duquel il était très proche. « Il m’avait invité en compagnie de mon épouse à la messe de Noël au Vatican à ROME du temps de Jean Paul 2 dont il était l’ ambassadeur. Cela ne s’oublie pas ». Aujourd’hui la voix basque continue de rendre hommage au rugby, à la ville de Bayonne, et chante même la Nouvelle-Aquitaine.
Les sudistes seront ravis à l’écoute d’un superbe SE CANTO. L’hymne incontournable du grand sud a été enregistré en compagnie du groupe LAMBRUSQUERA de Moneine. Michel Etcheverry l’a fait écouter à Jean Lasalle qui lui a avoué « en avoir perdu son béret! »
Pour ce 28e CD qu’il considère comme le meilleur de sa carrière, Michel Etcheverry précise: « j’ai fait appel à des « pointures » de la musique et du chant à des artistes musiciens, arrangeurs chanteurs du pays Basque espagnol, Hegoalde..de ZARAUTZ, BILBAO, OIARTZUN notamment. Les principaux intervenants sont Fran LASUEN,(un ancien du groupe mythique OSKORRI) Josean MARTIN, et Antxon SARASUA »…..
A noter également que ce nouvel album est accompagné de deux vidéos:l’une concerne Bayonne et l’autre la Nouvelle-Aquitaine.

Gilbert Garrouty
www.paysud.com


mise en ligne : jcm

Michel Etcheverry sort un 28e album “Gure Lurra”

10 décembre 2020
Béatrice Molle-Haran | Mediabask

“Baionatik Bilbora” du chanteur Imanol décédé, interprété en duo avec Fran Lasuen ancien d’Oskorri et un texte d’Itxaro Borda confirment la mue du chanteur.

Le 28e album, aux éditions Agorila, de Michel Etcheverry comprend 14 titres en basque, français et espagnol. Avec certes des reprises, mais aussi de nouvelles interprétations dont une poésie d’actualité d’Itxaro Borda sur le confinement, sujet philosophique et d’actualité s’il en est.

Un album donc éclectique qui a nécessité un travail musical en profondeur réalisé avec des pointures du Pays Basque Sud telles qu’Antxon Sarasua ou Joxean Martin. A noter que la chanson “Baionatik Bilbora” d’Imanol interprétée avec Fran Lasuen, ancien d’Oskorri a fait l’objet d’un clip qui sera diffusé sur le site de la Ville de Bayonne. Les prises de vue ont été réalisées par Zigor Ayarza référence en la matière, et cameraman attitré et mythique de l’Athletic de Bilbo, entre autres références.

“Baionatik Bilbora”, titre phare de cet album, donne une seconde vie à la création du chanteur aujourd’hui disparu. “Baionatik Bilbora” narre la symbolique de l’océan reliant la capitale du Labourd avec celle de Bizkaia. Concernant ce titre, Michel Etcheverry laisse entrevoir une voix dénuée d’artifices, sans fioritures, tout sur le timbre, qui naturellement prospère et atteint son apogée lorsque les textes sont chantés dans sa langue maternelle qu’est l’euskara.

Par ailleurs, le parolier Laurent Mendiboure résidant à Anglet apporte aussi sa pierre avec “Xori xuria papo horia”. On y découvre également le deuxième titre “Gure Lurra”, une adaptation d’un chant irlandais très populaire “Mo ghile mear” par l’écrivaine et poétesse Itxaro Borda. Et forcément les classiques de Michel Etcheverry tel le célèbre “Maité” de Luis Mariano ayant fait les beaux jours du ténor basque, lui permettant de déployer toute sa palette vocale. “Viento del Norte” est un hymne à la Cantabrie, populaire sous les latitudes de Santander et Oviedo. L’album comporte un hommage au cardinal Roger Etchegaray natif d’Espelette, décédé en septembre 2019 : “Jaun kardinale” est composé de bertsu et symbolise l’expression de l’amitié reliant le chanteur et le religieux. Impossible de faire l’impasse sur la quinzième chanson, celle du rugby interprétée avec la chorale Adiskideak d’Anglet où le chanteur fit ses débuts vocaux.

Pour Michel Etcheverry, cet album est un retour aux sources, engagé déjà depuis plusieurs années, un tournant ne l’empêchant pas d’aborder les thèmes chers à son public. Les signatures ayant participé à cet album sont des références en matière de culture basque. Nous nous sommes entretenus avec l’un d’eux qui nous a confié être étonné de la longévité de la carrière professionnelle de Michel Etcheverry et de la “qualité émotionnelle et vocale” qu’avait gagné celui qui se dénomme chanteur populaire. Fier de l’être et fidèle à son public.